Assurance maladie internationale lors d’une relocalisation en Suisse et hors de Suisse

Toute délocalisation comporte des risques et des incertitudes pour vous et votre famille. Mais avec une assistance et une planification professionnelles, ces problèmes peuvent être réduits au minimum. Le jour de votre déménagement, que ce soit en tant qu’expatrié, étudiant ou pour un changement de résidence temporaire ou permanent, vous devriez avoir l’esprit tranquille, sachant que toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour le prochain chapitre de votre vie. Il en va de même pour l’assurance maladie des expatriés – un aspect mineur mais essentiel de la vie de chacun qui est souvent oublié par les clients et les conseillers.

Relocalisation en Suisse – ce que les expatriés doivent prendre en compte

Pour les personnes et les familles qui souhaitent s’installer, la Suisse est une destination très prisée. Les raisons de cette popularité sont multiples : stabilité politique, économie forte, système de santé de qualité, etc.

Le système Suisse d’assurance maladie

Une fois que vous aurez établi votre résidence en Suisse, vous devrez vous inscrire à l’assurance maladie suisse obligatoire (LAMAL). La LAMAL est l’assurance de base obligatoire dont doit bénéficier tout résident en Suisse. Le délai d’affiliation à l’assurance maladie de base suisse est de trois mois après l’emménagement dans votre nouveau domicile. La LAMAL est proposée par plus de 50 compagnies d’assurance maladie suisses. Parmi les plus connues, citons CSS, Visana, Swica, Helsana et KPT. Ces caisses-maladie suisses sont tenues de vous accepter et de vous assurer dans l’assurance de base sans examen médical. Il existe différents modèles d’assurance qui définissent à la fois la manière dont vous pouvez accéder aux soins en cas de besoin et le montant de votre prime mensuelle d’assurance maladie. Par exemple, les modèles de télémédecine exigent que vous appeliez d’abord un médecin de l’assureur maladie, à qui vous devrez décrire vos symptômes et votre état de santé. Après avoir évalué votre état, le médecin vous enverra, si nécessaire, chez un spécialiste qui vous fournira le traitement approprié. Les modèles HMO (Health Maintenance Organization) et Hausarzt (médecin généraliste) fonctionnent de manière très similaire. Votre premier point de contact est toujours votre médecin de famille, qui est un généraliste. S’il ne peut pas traiter votre problème de santé, il vous adressera à un spécialiste.

L’assurance maladie de base de la LAMAL comprend l’essentiel, mais pas plus. La médecine alternative, les chambres individuelles dans les hôpitaux et les cliniques, la couverture des soins oculaires, la couverture des soins dentaires, l’accès aux hôpitaux privés et d’autres prestations ne sont pas inclus. Vous êtes également tenu de vous faire soigner dans votre canton de résidence, auprès de médecins et d’établissements médicaux basés dans ce canton. En résumé, la LAMAL ne couvre que les besoins de base et n’inclut pas le libre choix du médecin ou de l’hôpital.

Il existe différentes possibilités d’étendre votre couverture maladie avec une assurance complémentaire – appelée LCA en Suisse romande. Celle-ci propose des modules permettant d’étendre les prestations assurées et d’offrir le libre choix de l’hôpital et du médecin en Suisse. Cette assurance complémentaire est toujours soumise à un examen médical qui se présente sous la forme d’un questionnaire. Les personnes souffrant de maladies préexistantes et de problèmes de santé sont souvent rejetées et n’ont pas accès à l’assurance complémentaire.

Lorsque vous quittez la Suisse, vous êtes tenu par la loi de résilier votre assurance et de chercher une nouvelle couverture maladie dans votre futur pays de résidence. Des exceptions peuvent s’appliquer dans des cas spécifiques, par exemple pour les retraités qui perçoivent une pension de la Suisse.

Recommandation pour les personnes et les familles internationales – assurance privée auprès d’un assureur international

En particulier pour les expatriés qui voyagent de temps en temps ou qui ne sont pas encore sûrs de vouloir résider en Suisse de manière permanente et dans un avenir prévisible, il est conseillé de choisir une assurance complémentaire privée auprès d’une compagnie d’assurance maladie internationale. Vous serez couvert dans le monde entier (également en voyage ou en vacances), et vous aurez le libre choix des hôpitaux et des médecins dans le monde entier, y compris des hôpitaux privés. Les prestations assurées sont également beaucoup plus intéressantes puisque la médecine alternative, la médecine préventive et les évacuations médicales sont souvent de série. Comme il s’agit d’une police d’assurance complémentaire, un examen médical est nécessaire avant que vous puissiez être accepté. Toutefois, d’après notre expérience, les compagnies d’assurance internationales ont parfois plus de latitude pour accepter les personnes souffrant de conditions préexistantes.

Si vous n’êtes pas sûr de vouloir rester en Suisse de façon permanente, il est indispensable d’envisager de souscrire une assurance maladie internationale. Une fois que vous êtes inscrit auprès d’un fournisseur d’assurance maladie internationale, vous pouvez renouveler votre police à vie, et vous pouvez poursuivre l’assurance sans examen médical si vous quittez la Suisse. C’est un avantage énorme qui est souvent sous-estimé, mais qui est crucial pour toutes les personnes approchant de la quarantaine et au-delà.

Malheureusement, les compagnies d’assurance maladie suisses ne vous informeront pas des possibilités offertes par un prestataire international. En tant qu’organisations à but lucratif, elles veulent naturellement vendre leurs propres produits.

Le paragraphe suivant explique plus en détail pourquoi les prestataires internationaux d’assurance maladie sont mieux adaptés aux personnes qui déménagent hors de Suisse.

 

Déménagement hors de la Suisse – ce que les expatriés doivent prendre en compte

Si vous décidez de quitter la Suisse plus tard dans votre vie, vous quitterez également l’un des meilleurs systèmes de santé au monde. Mais cela ne signifie pas nécessairement que vous ne pourrez plus bénéficier de ses excellents soins.

En quittant la Suisse, vous serez considéré comme un expatrié en termes d’assurance. Cela vous permettra d’accéder à des plans d’assurance maladie qui ne sont pas disponibles pour les « ressortissants locaux ». Les ressortissants locaux sont des personnes dont la citoyenneté est celle de leur pays de résidence. Une assurance santé internationale, par exemple auprès de Bupa, Cigna, Swiss Global Insurance ou Now Health, vous permettra de rentrer en Suisse pour tout traitement ou opération. Le libre choix des médecins et des hôpitaux vous permet de sélectionner votre institution médicale préférée et le médecin le plus expérimenté pour vous conseiller et vous traiter. Si un traitement ou un médicament spécifique n’est pas disponible en Suisse, vous pouvez également vous rendre aux États-Unis, ou ailleurs.

La plupart du temps, les professionnels qui quittent la Suisse se relocalisent à nouveau par la suite. La plupart du temps, les hommes d’affaires déménagent plusieurs fois en raison de missions internationales et peuvent même revenir en Suisse à un moment donné. Les produits d’assurance spécialement conçus pour les personnes mobiles dans le monde entier peuvent être poursuivis sans problème à chaque déménagement, avec un minimum d’efforts administratifs et, surtout, sans qu’il soit nécessaire de passer un examen médical et sans le risque sous-jacent de perdre la couverture en raison de problèmes de santé. Une fois que vous avez développé certaines conditions, vous pouvez être coincé pour toujours avec la police d’assurance que vous détenez à ce moment-là. Cela pourrait même vous empêcher de déménager à nouveau par la suite, à moins que vous ne soyez prêt à payer de votre poche les frais de traitement liés à vos problèmes de santé.

Assurance maladie internationale auprès des assureurs Suisses

Certaines compagnies d’assurance maladie suisses proposent également une couverture internationale pour les personnes qui déménagent à l’étranger. D’après notre expérience, cela entraîne souvent des complications et le service fourni peut s’avérer insatisfaisant en cas de besoin urgent.

Vous vous demandez peut-être pourquoi les compagnies d’assurance maladie Suisses ne sont pas le bon choix pour les personnes qui s’installent hors de Suisse. La réponse est simple : elles sont conçues pour les résidents suisses qui cherchent une assistance médicale en Suisse, et non en dehors du pays. Une excellente compagnie d’assurance santé internationale dispose d’un réseau médical mondial, avec des bureaux sur tous les continents. L’assureur sait donc quels hôpitaux ont l’expérience requise pour gérer un problème de santé. Le prestataire comprend le système de santé local, parle la langue et a un accès direct aux décideurs. L’absence de ces capacités entraîne souvent un manque de qualité du service au moment où il est nécessaire et urgent. Il n’existe pas de système de facturation directe qui vous évite de devoir payer vous-même le traitement et de passer ensuite par une procédure de remboursement fastidieuse.

En outre, les compagnies d’assurance Suisses locales ne sont pas connues en dehors de la Suisse. Si un hôpital n’est pas certain d’être payé pour les soins qu’il fournit ou s’inquiète de la charge de travail que représente l’obtention du paiement, les patients peuvent subir une longue attente avant de pouvoir consulter un médecin. Des prestataires tels que Cigna ou Bupa sont connus dans le monde entier et leur marque offre aux hôpitaux la garantie que leurs coûts seront couverts. Naturellement, les personnes ayant souscrit une police d’assurance auprès de tels prestataires sont généralement les premières à obtenir un rendez-vous.

En résumé, lors d’une relocalisation, il est toujours essentiel de demander des conseils professionnels sur la meilleure façon de maintenir une assurance maladie pour expatriés en Suisse. De nombreuses considérations doivent être prises en compte, et votre satisfaction à l’égard d’une police se résume souvent aux petits détails écrits d’une police d’assurance. Les polices d’assurance internationales promettent une excellente couverture. Cependant, le service réel fait vraiment la différence lorsqu’il s’agit de déterminer la valeur d’une assurance maladie.